A propos de l’Award

Le Best International Future Lawyer Award est décerné par l’AIJA, l’Association internationale des jeunes avocats, et récompense le meilleur Mémoire sur le sujet “L’impact de la technologie sur la loi et/ou sur la profession légal”.

Ce prix prestigieux est une occasion unique pour les étudiants de montrer leur potentiel à leurs futurs collègues et employeurs.

Les candidatures étaient acceptées jusqu'au 15 mai 2017.

The winner 2017

Lorraine Chimbga's essay explores the often-overlooked historical development and relationship between technology and the legal profession, rather than the various technologies themselves that have been earmarked as causing disruption to the legal sector.

She focuses on the nature of information and how as we move from a world where value is held in the physical (atoms) to living in a 'digital world' where value is held in bits, it calls for a re-thinking of the grand bargain that society has struck with the profession as the 'gatekeepers' of legal expertise. She demonstrates that in the same way that the printing press revolutionized legal practice, the increasing use of technology does not diminish the legal profession where it actively develops, adapts and harnesses technology in order to once again define and set the parameters of what legal professionalism as a public good entails in the Digital Age.

Lorraine graduated in July 2016 from University College London (UCL) Laws with an LLB. She also attended the London School of Economics and Political Science (LSE), where she took a module in Information Technology Law and developed her interest in technology and what it means for the legal profession.

Lorraine also sits on the advisory board for the Society of Computers and Law, the leading UK organisation focusing on the development of IT-related law, helping to raise awareness and fostering the understanding of Information Technology law as a subject and giving the next generation of lawyers an awareness of Information Technology law as a legal specialty.

Read here the essay
 


Winner of previous edition

2016 - “Governing Shared Natural Resources of the International Seabed Area”, Sharefah Almuhana - Read here the essay

Le prix

Le Lauréat bénéficiera des avantages suivants:

Adhésion gratuite à l’AIJA jusqu’en 2020.

Publication de son nom et du titre de son Mémoire sur le site de l’AIJA, sur ses réseaux sociaux et dans divers canaux de communication.

Invitation à participer gratuitement au Congrès international des jeunes avocats de 2017 qui aura lieu à Tokyo, Japon, du 28 août au 1er septembre.

DATES IMPORTANTES

  • 1er février
    2017

    Les Mémoires
    sont acceptés
    à partir du

  • 15 mai
    2017

    Date limite
    pour la présentation
    des Mémoires

Conditions

  1. Description: le Best International Future Lawyer Award 2017 (prix du meilleur futur avocat dans un domaine lié au droit international) (le « Prix ») est décerné par l’AIJA et récompense le meilleur mémoire (le « Mémoire ») sur un thème relevant d’un domaine du droit lié au droit international.
  2. Candidats admissibles: les étudiants en droit âgés de 45 ans ou moins qui sont toujours inscrits dans une université, dans n’importe quelle région du monde, au moment de la présentation de leur Document (« Candidats admissibles »). Les Candidats poursuivant des études de droit, à quelque niveau que ce soit (y compris 2e et 3e cycles), sont autorisés à participer au concours dans la mesure où ils ne sont pas encore accrédités/autorisés à exercer dans leur circonscription. Le candidat ne doit pas obligatoirement être membre de l’AIJA. Les Candidats admissibles ne peuvent présenter qu’un seul Mémoire individuel ou commun par an. Sont expressément exclus du Concours, les précédents lauréats de ce prix ou d’un autre prix ou bourse décerné par l’AIJA. Tous les autres Candidats admissibles des années précédentes sont libres de se représenter.
  3. Format de présentation: une candidature sous forme électronique soumise via le formulaire du site web, disponible ici. Les documents communs sont acceptés pour autant que tous les auteurs soient des Candidats admissibles au moment de leur présentation.
  4. Date limite: les Mémoires doivent être envoyés pour le 15 mai 2017 au plus tard. L’AIJA les acceptera à partir du 1er février 2017. Les délais seront rigoureusement appliqués; les Mémoires envoyés au-delà de la date limite ne seront pas acceptés.
  5. Conditions relatives au mémoire:
    1. Il peut être le fruit d’un travail du Candidat admissible à l’université ou la version intégrale ou révisée de son mémoire de master.
    2. Il doit porter sur le thème suivant: « L’impact de la technologie sur la loi et/ou sur la profession légal ».
    3. Il doit être rédigé en langue anglaise ou française.
    4. Le texte doit respecter le format suivant : double interligne, police de caractère Times New Roman 12, marges de 2,5 cm, papier format A4.
    5. Le document peut contenir entre 10 et 15 pages, notes de bas de pages comprises.
    6. Il doit être divisé en chapitres, comme suit : (I) Résumé ; (II) Question(s) présentée(s); (III) Exposé des faits / Mémoire ; (IV) Arguments et (V) Conclusion.
    7. Anonymat. Les Mémoires doivent être anonymes. Les données d’identification figureront uniquement sur le Formulaire d’inscription. Les Mémoires ne mentionneront ni le nom ni l’adresse de l’université. l’AIJA pourra disqualifier tout Mémoire mentionnant de telles informations.
  6. Évaluation:
    1. Anonymisation: l’AIJA attribuera un code secret à chaque dossier comprenant le Formulaire d’inscription et le Mémoire. Chaque Mémoire sera ensuite détaché du Formulaire d’inscription et sera transmis seul aux Évaluateurs afin de s’assurer qu’ils ne connaissent ni l’identité du Candidat admissible ni le nom de son université. Une fois le Prix décerné, l’AIJA rattachera le Mémoire gagnant à son Formulaire d’inscription au moyen du code secret attribué afin de connaître l’identité du lauréat.
    2. Évaluateurs: l’évaluation sera réalisée par un panel de juges (les « Évaluateurs »), choisis par le Forum des Membres de l’AIJA. Le panel d’évaluation comprendra un nombre impair (au moins trois) d’Évaluateurs. Ceux-ci liront les Mémoires anonymisés et sélectionneront un gagnant à la majorité des voix (le « Lauréat »).
    3. Critères d’évaluation: les Mémoires seront jugés sur la qualité des recherches, de l’analyse et de l’innovation, leur profondeur et leur contribution générale au savoir juridique. Les Évaluateurs prendront également en considération la grammaire, l’orthographe, l’usage, la syntaxe, la clarté, la structure et l’apparence globale, tout en gardant à l’esprit qu’une partie ou la plupart des Candidats admissibles ne sont pas anglophones ou francophones. Les Candidats admissibles n’auront aucun droit de revendiquer l’attribution du Prix, et ce même s’ils satisfont à toutes les conditions préalables. Les décisions des Évaluateurs ne pourront faire l’objet d’aucun recours.
  7. Prix: le Lauréat bénéficiera des avantages suivants:
    1. Adhésion gratuite à l’AIJA pour une durée de trois ans à compter de la cérémonie de remise des prix.
    2. Publication de son nom et du titre de son Mémoire dans les bulletins d’informations publiés sur le site web de l’AIJA, etc.
    3. Invitation au congrès annuel de l’AIJA de cette année-là, à laquelle le Lauréat (i) pourra présenter un résumé de son Mémoire lors de la réunion et/ou séance de travail de la Commission compétente ; et (ii) recevra un certificat de récompense lors de l’événement. Le Lauréat sera exonéré des droits d’inscription. En outre, l’AIJA paiera ses frais de déplacement en classe économique ainsi que ses frais d’hébergement. Le Lauréat recevra également un badge spécial.
    4. Si le Mémoire gagnant a été rédigé par plusieurs auteurs, les prix décrits aux points (a) et (c) ci-dessus devront être divisés entre les coauteurs, soit de la façon qu’ils auront décidée conjointement soit, à défaut d’accord entre ces derniers, comme le décidera l’AIJA.
  8. Droit d’auteur: l’AIJA aura le droit de publier le Mémoire gagnant sur papier et sur support électronique dans n’importe laquelle de ses publications, sous n’importe quel format et dans n’importe quelle langue. Le Lauréat sera entièrement reconnu comme auteur.

Formulaire d’inscription

Les inscriptions sont cloturées.

Contactez-nous